A Paris et en Ile de France, la culture de la vigne remonte à la période gallo romaine mais c’est au moyen âge qu’elle se développe grâce à l’Eglise et à ses abbayes. 

Embed

A Paris et en Ile de France, la culture de la vigne remonte à la période gallo romaine mais c’est au moyen âge qu’elle se développe grâce à l’Eglise et à ses abbayes. 
Elle est une source de revenus non négligeable, et les évêques et les princes plantent le long de la Seine le plus vaste vignoble d’Europe. 
Au 15ème siècle, un chroniqueur écrit qu’à Paris, « on respirait alors, selon les saisons, la fumée des sarments qu’on brûle ou l’odeur de la vendange fraîchement pressée ».
Les abbayes de St Denis, St Germain des Prés et Notre Dame contrôlaient les vignobles d’Argenteuil – Montmorency , de Nanterre, Saint Cloud , Suresnes,. 
Les vins appelés vins de France, déjà en concurrence avec les vins du Berry et de Bourgogne étaient consommés sur place ou commercialisés vers l’Europe du Nord par la Seine, voie naturelle de communication.

My Watchlist

To create a watch list please or register.