Route des vins - L'argentine

Au pied de la Cordillère des Andes, sur fond de neiges persistantes, la prospérité de quelques villes de l’Argentine est directement liée à celle de la vigne.

Embed

Au pied de la Cordillère des Andes, sur fond de neiges persistantes, la prospérité de quelques villes de l’Argentine est directement liée à celle de la vigne. Introduite par les Jésuites et les Augustins entre 1536 et 1560, lors de la conquête espagnole, elle n’a pas cessé d’être cultivée pour les usages profanes aussi bien que religieux. Les hautes montagnes culminant à près de 7 000 mètres d’altitude jouent un rôle capital dans l’aptitude des terroirs à produire des vins de grande qualité. Il a fallu domestiquer l’eau qu’elles recèlent. Rien d’étonnant que l’Argentine soit le 5ème producteur de vin avec 14 millions d’hl sur une surface plantée de 209 000 ha.
Située dans l’hémisphère sud, l’Argentine, dispose d’une zone tempérée comparable à celle de l’Espagne ou de l’Italie. Les vignobles Salta, Catamarca, Rioja, San Juan, Mendoza, San Raphaël et Rio Negro sont autant d’oasis dans des régions désertiques.

My Watchlist

To create a watch list please or register.